SUPERCOUPE

Lancée pour trois ans en 2007 par Suzuki France, en partenariat avec la FFSA, la Suzuki Rallye Cup s’est terminée en novembre 2009 par la victoire d’un jeune pilote incontestablement doué, Jérémi Ancian.

Après trois saisons, au cours desquelles 72 pilotes sont passés au moins une fois en Championnat de France des Rallyes au volant d’une Swift, la «Cup» est donc arrivée à son terme, provisoirement souhaitons-le, en attendant peut-être la naissance de la nouvelle Swift Sport en 2011.

Une trentaine de voitures ayant été vendues, et la plupart de leurs pilotes étant prêts à continuer l’aventure, c’est donc la Supercoupe qui reprend le flambeau en 2010, grâce à la participation d'IGOL, Yokohama, Takara et Ermis.

Les principaux atouts de la SUPERCOUPE

C’est une formule monotype, organisée dans le cadre de six épreuves du Championnat de France des Rallyes (goudron).

Elle est réservée aux pilotes inscrits sur une Suzuki Swift Sport équipée du kit Coupe. Elle s’adresse aux pilotes amateurs souhaitant s’affronter à mécaniques égales. Son règlement interdit toute préparation mécanique en dehors du kit d’origine fourni par Suzuki Sport. Ainsi, les moteurs et les boîtes de vitesses sont plombés et la conformité des voitures est régulièrement contrôlée. La Swift Sport Cup est une vraie voiture de rallye, avec une boîte courte, un pont autobloquant, un échappement spécial et des suspensions réglables.

Les pneumatiques obligatoires, de marque Yokohama, sont homologués pour la route. Ils sont numérotés car seulement six pneumatiques sont autorisés par rallye et par voiture, ce qui participe à la bonne maîtrise du budget des concurrents.

Les primes d’arrivée sont importantes : 15.000 euros par rallye (pour 10 concurrents classés). La Supercoupe 2010 se disputera sur six épreuves : le Rallye du Touquet, le Rallye des Vosges, le Rallye du Limousin, le Rallye du Rouergue, le Rallye du Mont-Blanc et le Critérium des Cévennes.

Renseignements :www.supercoupe.fr

VIEW GALLERY