MITJET SERIES 2012 : NOGARO

11.04.2012

7 – 9 avril 2012

37 Mitjet au départ de la première course de la saison sur le circuit Paul Armagnac dans le cadre de la première manche du championnat du Monde GT FIA 2012. Quatre vainqueurs différents ont ouvert le bal de la saison. BASSO, GOMAR, GEDET et LANCTUIT ont chacun remporté l’une des courses du week end Pascal. Mais grâce à une victoire et une deuxième place c’est Jean-Noël Lanctuit qui s’installe en leader du classement provisoire. 

En attendant l’arrivée de la 2 litres à Lédenon, les 38 263 spectateurs de Nogaro ont de nouveau apprécié le spectacle de la Mitjet Series.


COURSE 1A : PREMIER TOUR : AVANTAGE BASSO.

A l’image de l’élection présidentielle dans quelques semaines, trois choix étaient possibles pour les pilotes de la Mitjet. Non pas droite, gauche ou centre mais sec, pluie ou mixte. En effet juste avant le lancement de la saison une averse venait compliquer la tâche des 37 concurrents.

Pour preuve que le choix n’était pas simple, les trois options étaient représentées sur le podium. Premier vainqueur de la saison Ronald Basso optait pour un réglage pluie plus efficace en fin de course, Nicolas Gomar avec une voiture réglée pour le sec contenait le pole man Patrice Thivat pour la troisième marche du podium. Entre les deux, Stéphane Georges montait sur la deuxième place avec une voiture réglée pour une configuration mixte.

Durant les 9 tours de cette première épreuve, les quatre pilotes déjà cités prenaient à tour de rôle la tête de la course.

Sur une piste plus que piégeuse, peu de pilotes se sont fait surprendre, à noter tout de même l’accrochage en fin de course entre Benjamin Lagier et Juliette Palacin. La féminine était rentrée dans le top ten avant de renoncer dans le dernier tour de la course.

CLASSEMENT :

1°/ BASSO (team 92) 2°/ GEORGE (No Limit Raçing) à 1'917 3°/ GOMAR (AGS Event) à 3'121 4°/THIVAT (J2F) à 3'448 5°/ GUEDJ (SRT 67) à 11'457 6°/GOUDCHAUX (ANOME) à 14'392 7°/GEDET (ANOME) à 16'861 8°/POTTIER (VIP CHALLENGE) à 25'913 9°/FRANCISCO (ONE RACE) à 29'529 10°/DUMAINE (DUM SPORTS EVENTS) à 33’166 

Meilleur tour : GOMAR en 1’51’’523

COURSE 1A : GOMAR Y PREND GOUT

Même conditions pour la deuxième course du week-end Pascal, à savoir humide mais avec une piste qui allait sécher durant les 9 tours de la Mitjet Series.

C’est donc sur la partie sèche de la piste que la « fusée » Lanctuit double 5 pilotes dès le départ pour se retrouver en tête de la course. Occupé à contrer Michael Guedj, le pole man Nicolas Gomar occupe la deuxième place. Mais au 6ème tour il trouve l’ouverture sur l’ancien pilote de monoplace. Troisième hier, Gomar fait déjà la bonne opération dans l’optique du championnat avec sa première victoire de la saison.

Guedj a tout tenté pour récupérer le podium face au débutant Lagier. Malgré son inexpérience de la course le jeune Marseillais contre toutes les attaques du patron de Shilton. A tel point que la direction de course le sanctionné d’un avertissement. Mais pour sa troisième course en sport automobile et avec un poignet douloureux (accrochage hier avec Juliette Palacin) Benjamin Lagier réalise une grande performance et un premier podium prometteur.

Nicolas Gomar 1er : 

« On a pris le même réglage qu’hier pour une piste sèche, je suis donc revenu sur Jean-Noël à mi course avant de porter mon attaque après la ligne droite des stands »

Jean-Noël Lanctuit 2ème : 

« J’ai pris un top départ mais j’ai essayé de faire un top freinage sur Nicolas mais rien à faire, j’étais beaucoup moins bien en fin de course »

Benjamin Lagier 3ème : 

« J’ai fermé la porte car c’était le dernier tour donc l’avertissement est un peu sévère, mais je suis très heureux pour mes débuts en sport auto de faire un podium »

CLASSEMENT :

1°/ GOMAR (AGS Event) 2°/ LANCTUIT (Anome) à 0'774 3°/ LAGIER (VIP CHALLENGE) à 9'451 4°/ GEDET (Anome) à 9'806 5°/ GUEDJ (SRT 67) à 10'005 6°/ DAMIANI (VIP CHALLENGE) à 10'391 7°/ LAMBERT (BM 92) à 13'249 8°/ POTTIER (VIP CHALLENGE) à 13'345 9°/ LESCOS (J2F) à 14'087 10°/ NAVARRO (SRT 67) à 19’224

COURSE 2A : LA TROISIEME POUR GEDET

Public nombreux et piste sèche tels sont les ingrédients de la troisième course de la Mitjet Séries en ce lundi de Pâques. Pour son quatrième meeting en mitjet Didier Dumaine part en pole position. Mais le transporteur doit rapidement céder aux attaques de Goudchaux et Gedet.

Si l’ancien pilote de Formule 3000 mène les 5 premiers tours, Julien Gedet porte une attaque décisive sur Jacques Goudchaux pour se diriger vers la victoire.

« Je savais que Jacques était un spécialiste sur ce circuit des dépassements dans le dernier tour. J’ai donc attaqué fort pour qu’il ne puisse pas prendre mon aspiration afin d’être à l’abri dans les derniers tours.

Si les deux hommes de tête creusent un écart de 6 secondes, c’est un groupe de 12 pilotes avec Thivat, Gomar, Francisco, Basso, Carrière, Dumaine, Guedj, Lagier, Rozentvaig, Pottier et Damiani… qui postule pour la troisième marche du podium. Le troisième homme est finalement Stéphane George auteur d’une formidable remontée, puisqu’il partait de la 5ème ligne.

« C’est dommage j’ai eu du mal à doubler Nicolas Gomar, donc Julien et Jacques sont partis devant, mais je suis très heureux de ce podium. En plus je ne savais pas que j’étais troisième car il y avait une Mitjet entre moi et Goudchaux sur la ligne d’arrivée, mais en fait le pilote avait un tour de retard. »

CLASSEMENT :

1°/ GEDET (Anome) 2°/ GOUDCHAUX (Anome) à 1'736 3°/ GEORGE (No limit Racing) à 6'759 4°/ THIVAT (J2F) à 7'050 5°/ GOMAR (AGS Event) à 7'279 6°/ FRANCISCO (One Race) à 7'986 7°/ BASSO (BM 92) à 8'280 8°/ CARRIERE ( AGS Event) à 8'629 9°/ DUMAINE ( Dum Sport) à 9'331 10°/ GUEDJ (SRT 67) à 9’859

COURSE 2B : LE TRIPLE D’ANOME

Une dernière course comme de coutume animée sur le circuit de Nogaro, le régional de l’étape sur son circuit Didier Lescos prend rapidement ma première place, il profite de l’accrochage derrière lui entre Pottier et Navarro dans le deuxième passage. Malheureusement l’homme du circuit de Nogaro n’est pas prophète en son pays, commande de boite cassée, il abandonne.

Jean-Noël Lanctuit se retrouve alors en tête mais doit contrer les attaques de Guedj. Mais le patron de Shilton connaît un problème mécanique dans le dernier tour. Le voilà « déshabillé » de tout espoir de victoire.

Dès lors c’est une explication des pilotes du team Anome pour le podium, entre Gedet et Fauchère. C’est le Parisien Fréderic Fauchère qui remporte ce duel pour la deuxième place. Triplé historique pour le team Anome et premier triplé d’un team au sein de la Mitjet Series.

CLASSEMENT :

1°/ LANCTUIT (Anome) 2°/ FAUCHERE (Anome) à 1'964 3°/ GEDET (Anome) à 2'121 4°/ GOMAR (Anome) à 3'208 5°/ GEORGE (No limit racing) à 5'659 6°/ LAGIER (VIP Challenge) à 5'942 7°/ TERRIER (No limit racing) à 7'405 8°/ DUMAINE ( Dum Sport) à 11'801 9°/ LAMBERT ( BM 92) à 11'926 10°/ FRANCISCO (One Racing) à 12’162

INFOS NEWS NOGARO :


  • LAMBERT ET LA CRISE

Julien Lambert avait le sourire après la première séance de qualification :

« Pour un gars qui sort d’une crise cardiaque c’est pas mal non ! »

En effet, en signant le 9ème temps l’équipier de Ronald Basso a retrouvé le sourire et la santé. Son accident cardiaque était oublié et il conclue la course de dimanche par une remarquable 7ème place. Comme quoi la Mitjet c’est la santé…. !

  • 2 PILOTES RUSSES

Outre Maxim Dmitrienko déjà vu en Mitjet l’an passé, Igor Abdulov est également présent cette saison au sein de la Mitjet Séries. Voilà donc deux représentants Russes dans le championnat Français 2012. La série Mitjet fait parti du paysage sportif en Russie avec des courses sur glace l’hiver et sur circuit l’été. Pour preuve de l’intérêt de la Russie pour le sport automobile, 9 pilotes Russes étaient présents ce week-end sur l’ensemble du meeting GT FIA.

  • LA 2 LITRES A LEDENON

La mitjet Series est et restera la discipline la plus représentée en nombre de pilotes et de courses dans un meeting. 50 pilotes et 37 voitures pour l’épreuve d‘ouverture de Nogaro, un chiffre qui sera encore augmenté cette saison avec l’arrivée de la Mitjet 2 litres.

 Dès la course de Lédenon dans le cadre du GT Tour, 15 mitjets 2 litres viendront renforcer le plateau. Les 15 exemplaires construits par Tork Engenering ont déjà trouvé preneur. 

Sur l’acte de naissance de la Mitjet Série 2 litres sera mentionné : Samedi 28 avril 2012 à 10h25, date et heure de la première course du nouveau bébé de Jean-Philippe Dayraut.

  • YOKOHAMA AVEC LES MITJETS SERIES

Cette saison Yokohama est le nouveau partenaire manufacturier de la Mitjet Series. Patrick Lhoste le responsable France de la société Japonaise, Patrick Lhoste était présent ce week-end pour suivre l’ouverture de la saison. Bien sur Yokohama équipera également la Série 2 litres. Pour les 1300 cm3 le pneumatique choisi est le « S Drive», quand à la 2 litres elle sera chaussée avec le « Advan Neova ». Deux montes de série qui sont bien sur disponibles dans le commerce.

  • UNE FEMININE DANS LA COURSE

C’est Juliette Palacin qui représente le sexe dit faible dans ce monde de macho qu’est le sport auto ! Animatrice de la discipline et régulièrement aux avants poste, Juliette a confirmé lors de la première qualif. 7ème chrono de la séance elle voit tous ses espoirs s’envolaient dans le dernier tour de la course 1 en s’accrochant avec Benjamin Lagier. 

Après des examens de contrôle, rien de grave mais une douleur au poignet suite à un retour de volant assez violent dans le choc.

  • PAPY FAIT DE LA MITJET

Le plus expérimenté des pilotes circuit en activité est cette saison en Mitjet Séries. Luc Rozentvaig inamovible personnage du sport auto en France autant par ses performances, son expérience, que par sa bonne humeur légendaire prend un immense plaisir à piloter la Mitjet numéro 35. 

On ne parlera pas du palmarès de ce Parisien de 70 ans, car ce n’est plus un communiqué de presse qu’il faudrait mais un roman. 

« Monsieur Luc » incarne bien l’esprit de la discipline et n’a pas mis longtemps à s’intégrer au peloton de la Mitjet. Mais attention, Rozentvaig reste Rozentvaig et d’ici quelques courses il visera comme ces nouveaux camarades de jeu… la victoire.