Formule ZETEC : Delomier prend le pouvoir !

18.07.2011

La Formule Zetec s’est trouvé un nouveau patron ! En remportant les deux courses du Spa Summer Classic, tout comme il avait dominé celles de Lédenon auparavant, Gwenaël Delomier a du même coup délogé Jo Zosso de sa place de leader au classement général.

Cette saison, la lutte pour le pouvoir est plus acharnée que jamais en Formule Zetec. L’évolution de sa hierarchie en est la plus flagrante démonstration. Au soir du troisième rendez-vous de son calendrier, à Spa Francorchamps, Gwenaël Delomier est devenu ainsi le troisième pilote à se porter en tête du classement général, en prenant la suite de Thomas Craincourt et Jo Zosso.

Dans le magnifique écrin ardennais, où la Formule Zetec cohabitait avec les nombreuses autres monoplaces du Monoposto Racing Club, le talent du jeune Parisien s’est affirmé avec encore plus de force que précédemment à Lédenon, où il avait déjà effectué une semblable razzia.

Auteur du meilleur chrono lors de la qualification de la course 1, devant John Salmona, il se portait au commandement dès le départ de celle-ci, avant de laisser l’avantage à Jo Zosso sur une piste copieusement détrempée. Le futur vainqueur relate la suite... «Pour n’avoir jamais piloté une Formule Ford sous la pluie, j’étais un peu tétanisé au volant, explique t-il, Puis j’ai pris confiance peu à peu en suivant Jo ». Tellement bien, qu’il récupèrait son bien par la suite, pour aller s’imposer devant le pilote Suisse et ses compatriotes John Salmona et François Jeanneret.

Le lendemain, dans des conditions météo plus clémentes, un gros cafouillage au départ de la course 2 amenait Gwenaël Delomier à devoir effectuer un Drive throught. Sans perdre espoir pour autant, le héros du week-end se lançait alors dans une remontée effrénée vers la tête de la course.

« Là, j’ai vraiment attaqué très fort, en perdant même un morceau de mon caport dans un dépassement », poursuit l’intéressé, « Et j’ai fini par reprendre le commandement à Jo Zosso à deux virages de l’arrivée ! ».

Une victoire au finish, pour 9/10 de seconde, qui permettait au pilote de la Van Diemen de grimper une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium, encadré par son compère Suisse, qui avait signé la pole de cette course, et un Thomas Craincourt retrouvé. Bon cinquième sous le drapeau à damier, Patrick Rausch confirmait ainsi ses bonnes dispositons des essais, où il avait signé le deuxième chrono sous la pluie

Tous conformes !

Afin de garantir une parfaite équité technique, les organisateurs de la Formule Zetec ont diligenté des contrôles techniques au cours du week-end, portant sur le diamètre des brides d’admission et la présence éventuelle d’autobloquant (interdit). Un examen que toutes les monoplaces ont passé sans le moindre soucis.

Motul rejoint la Formule Zetec

Nouveau partenaire de la Formule Zetec, Motul a rejoint Yokohama au rang des firmes qui soutiennent l’essor du trophée. Cela se traduit par une dotation en produits à ses principaux animateurs.

width=450